Le concours de valorisation de l’excellence Normande !

le BLOG des léopards

Chaque semaine retrouvez des portraits de chefs, de candidats, de producteurs…

PORTRAIT

Les Huîtres de Fannny et Charles

La douceur de la mer, la force des vagues


      

    C’est sur la base ostréicole d’Asnelles-Meuvaines que le jeune couple s’est installé en 2010 et peut prétendre à une belle valorisation de l’huître du Bessin et à une reconnaissance prouvée des professionnels. …


l’article c’est par ici

lun., 22 mai 2023

PORTRAIT

Produit : Calvados, Pommeau, Poiré et Cidre


      

    …Déjà quatre générations de Pacory qui se passent le flambeau. C’est l’arrière-grand-père qui lance l’exploitation, entre chevaux, vaches et vergers en 1939. Le grand-père crée le Calvados Dromfrontais et développe son premier millésime en 1960. La relève des parents a lieu en 1987 qui associent leur fils Simon en 2013. Le développement ….



l’article c’est par ici

dim., 21 mai 2023

PORTRAIT

Avec un «concept santé» innovant,  

Jean-Marc Tachet «cuisine» pour la vie !

      

Jean-Marc Tachet, qui a monté son Académie culinaire et dont le «concept santé» est breveté, a développé une méthode innovante d’imprégnation sous-vide. Le chef, très engagé dans le secteur médico-social, apporte une pierre d’envergure à l’édifice.

l’article c’est par ici

sam., 20 mai 2023

PORTRAIT

… Comme dans un relais sportif, il faut transmettre le témoin.

      

«On n’invente pas la cuisine. On ne la crée pas. On la transforme. Une recette évolue toujours. Elle ne ment jamais, peut-être oubliée, mais pas abandonnée. On peut faire évoluer une recette, avec un autre mode de cuisson, d’autres éléments greffés à sa propre histoire, avec un nouveau dressage ou une mise en valeur des produits inédite. Ensuite, il faut transmettre tout ce qu’on a, ne rien garder pour soi».


l’article c’est par ici

mer., 17 mai 2023

PORTRAIT

 «Comme le sport à haut niveau, il ne faut rien lâcher»

      

L’ancien capitaine de l’équipe de foot du COChampdieu Saint-Pierre précise, «Dans ce métier, il faut anticiper. Il y a plusieurs tâches à faire simultanément. C’est une organisation». Dans le cadre de concours, il avertit, «Il y a des paramètres, un temps imparti. Il faut s’entraîner, simplifier les choses pour être sûr que cela passe dans le timing. Il y a 50% de mental dans un concours, il faut gérer le stress».

l’article c’est par ici

mer., 17 mai 2023

Tous droits réserves - 2024 - Marie Sauce Bourreau

Ce site web utilise les cookies. 

Refuser

OK